jeudi 15 novembre 2012

HOME

Dans un précédent post je vous avais écris que je vous parlerai de ce livre...
Il est temps....


Livre que j'ai lu dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire lancé par Priceminister



    Tout d'abord quelques mots de l'histoire:    Frank est américain, noir, originaire de Lotus, une petite ville de Géorgie, "le pire endroit du monde, pire que n'importe quel champ de bataille". Il grandit dans une famille pauvre (même s'il s'appelle Frank Money). Les parents n'ont pas le temps de s'occuper des enfants, cumulant travail dans les champs de coton, chez les planteurs de la région, et ménages pour la mère. Seules lueurs de son enfance : une petite sœur, qu'il protège de sa grand-mère malveillante, et ses copains, avec qui il tente d'oublier l'ennui du quotidien. Frank veut partir de cet endroit "qui ressemble à aucun endroit où vous voudriez être."
Enrôlé dans la guerre de Corée, Frank rentre fracassé, pétri d'angoisses qu'il ne réussit à calmer qu'en buvant jusqu'à l'inconscience, avec pour seule ambition de "rester en vie". Poursuivi par "la rage incontrôlable, la haine de soi déguisée en faute de quelqu'un d'autre", rien ni personne, pas même sa fiancée, ne parvient à apaiser ses cauchemars. Jusqu'à ce qu'un appel au secours de sa sœur le jette sur les routes du pays. (Source : http://www.francetv.fr/culturebox/rentree-litteraire-home-de-toni-morrison-roman-court-et-magistral-114380) 
Ai-je aimé?
Je dois avouer que mon avis est mitigé, je dirais oui et non...
J'ai aimé 
  • l'écriture fluide, bien construite... un style sans redondance et cependant parfois poétique...
  •  Je donne un bon point à la traduction exemplaire...
  •  La construction de roman, qui alterne des chapitres de récit avec un narrateur omniscient, qui suit à tour de rôle un personnage différent  et des chapitres très courts où l'auteure cède sa place à Franck. Le personnage clef du roman prend la parole rectifie le récit de la narratrice, se confie et finit par nous délivrer un terrible secret inavouable...
  • Les thèmes abordés et leur façon d'être abordé de l'identité, du traumatisme, de la ségrégation (j'aime pô la ségrégation, hein...;-)

Mais ce que je n'ai pas aimé:
  • C'est avant tout la brièveté du roman, je trouve que cette histoire aurait mérité qu'on s'y attarde davantage, qu'on approfondisse les différentes intrigues, trop de "non écrit"... notre approche des personnages est trop rapide et j'avoue que j'ai eu du mal à m'y attacher... 
  • Les chapitres où le personnage principal prend la parole sont trop courts, on aurait aimé l'écouter plus... l'aveu de son terrible secret m'a complètement bousculée... et j'avoue qu'à partir de ce moment là j'ai eu du mal à écouter à nouveau ce personnage et à avoir de l'empathie pour lui...
  • Alors puisqu'il faut mettre une note je mettrai 14 parce que ce livre m'a tout de même donné envie de lire d'autres romans de Toni Morrison ... qui sans conteste est une auteure avec un grand A... à suivre donc...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire